Non classé

Essonne. Incarcéré dans la même prison, le détenu tabasse le meurtrier de son neveu de 2 ans

Un homme incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) a été condamné à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel d’Évry-Courcouronnes, jeudi 21 janvier, après avoir roué de coups un autre détenu. La victime purge une peine de 20 ans de réclusion pour le meurtre du neveu de son agresseur. Lui était le beau-père du petit garçon tué.

Il a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour avoir causé en 2017 la mort d’un garçon de deux ans, dont il était le beau-père. C’est pourtant sur le banc des parties civiles que ce détenu de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) s’est retrouvé jeudi 21 janvier au tribunal correctionnel d’Évry-Courcouronnes.

Le 7 septembre, il a été roué de coups par l’oncle de sa victime lors d’une promenade dans la cour de la prison, rapporte Le Parisien.

Violences en réunion

L’agresseur avait pourtant averti l’administration pénitentiaire : s’il se retrouvait dans le même bâtiment que le meurtrier, il allait « craquer », citent nos confrères. Après un transfert, l’oncle et l’ancien beau-père de Younès se sont pourtant retrouvés au sein du même quartier de la prison.

Le prévenu, qui n’a jamais connu son neveu, a croisé l’homme ce jour-là. Il s’est approché et a reçu un coup. S’en est suivi un tabassage auquel ont participé d’autres détenus et qui a valu à la victime douze jours d’ITT. L’agresseur a également été condamné à verser 1 200 € à son codétenu au titre du préjudice moral, annonce le journal francilien.

Pour en savoir plus : lire l’article du Parisien

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer